Parc résidentiel de loisir : les règles de sécurité à respecter

En tant qu’installation ouverte au public ou IOP, les parcs résidentiels de loisir comportent au sein de leurs sites des établissements recevant du public ou des ERP. Les gérants de ces lieux doivent alors respecter les règles de sécurité incendie et d’accessibilité aux personnes handicapées.

Obligations en termes de sécurité incendie

un système anti-incendieComme tous les ERP, le propriétaire d’un parc résidentiel de loisir doit respecter les normes pour se conformer aux règles de sécurité contre l’incendie.

Sujet a lire : Tout ce que vous devez savoir sur les conditions de réservation d’un Parc Résidentiel de Loisirs

Par ailleurs, l’établissement doit être conçu de sorte qu’une évacuation rapide et en ordre de tous les résidents soit assurée. De plus, il faut que l’intervention des secours y soit faisable et sans difficulté. Les matériaux et les éléments utilisés dans le parc doivent aussi être choisis scrupuleusement afin de limiter la propagation des flammes en cas d’incendie.

Pour plus de détails, vous devrez vous assurer de la conception et du balisage des circulations et issues de secours. N’oubliez pas d’installer des moyens de secours, comme un système d’alarme. Des installations de désenfumage et des installations électriques et éclairage de sécurité devront être en plus visibles au sein du site.

Avez-vous vu cela : Tout ce que vous devez savoir sur le coût d'un séjour dans un Parc Résidentiel de Loisirs en France

Obligations en termes d’accessibilité

une personne en fauteuil roulantEn ce qui concerne les normes d’accessibilité, les mesures à prendre doivent globalement concerner 6 points.

Premièrement, il y a l’accessibilité en fauteuil roulant. Cela concerne les normes handicapé et prévoit que tout établissement qui reçoit du public soit accessible en fauteuil roulant. Si nécessaire, il faut la présence d’un élévateur ou d’un ascenseur pour faciliter la mobilité des concernés.

Deuxièmement, il y a l’accessibilité et la sécurité des personnes malvoyantes. Il faudra alors installer des protections contre les obstacles dans des espaces publics.

Troisièmement, il y a la qualité de l’éclairage. Si besoin, un éclairage artificiel doit appuyer celui naturel pour assurer une bonne luminosité.

Puis, vous devrez vous intéresser au côté sanitaire et WC. Il faut que tout ce qui concerne ceux-ci soit accessible aux personnes en fauteuil.

Le point suivant concerne les portes et les poignées de portes. Par exemple, les dimensions, le poids, l’espace de manœuvre des portes doivent convenir aux fauteuils roulant. De plus, les poignées doivent être facilement saisissables.

Pour finir, le sixième point se porte sur les signalisations qui doivent être adaptées au logement pour PMR.