Comment ouvrir un parc résidentiel de loisirs ?

Investir dans un parc résidentiel de loisirs peut présenter plusieurs avantages et être très bénéfique. Si vous voulez y investir, vous ne le regretterez sûrement pas. Ceci dit, il faut connaître les démarches et procédures pour pouvoir en ouvrir. Découvrez ici ces étapes.

Demander et obtenir un permis d’aménager

un mètre ruban et un papierPour pouvoir ouvrir un parc résidentiel de loisir, il faut détenir un permis d’aménagement. Pour faire la demande de ce document, vous devrez vous rendre auprès de votre mairie.

Lire également : Comprendre les normes et les règles d’urbanisme d’un PRL

Vous devrez ensuite remplir un formulaire accompagné des pièces justificatives suivantes : le plan de situation du terrain où vous voulez ouvrir votre PRL, une notice le décrivant, le projet d’aménagement détaillé, le plan du terrain et le plan de composition du projet en 3D.

Selon votre projet, d’autres dossiers pourraient être demandés. Soyez sûrs de présenter 4 exemplaires lors du dépôt du dossier. Une fois la demande envoyée, votre mairie devrait en moyenne prendre 3 mois pour vous répondre. Si vous demandez une autorisation pour aménager votre parc résidentiel de loisirs, vous recevrez une lettre recommandée avec accusé de réception ou encore un e-mail.

Lire également : Définition d'un PRL

Respecter les normes d’urbanisme et d’insertion paysagère

un crayon et un papierLes parcs résidentiels de loisirs doivent répondre aux exigences du code de l’urbanisme. Vous ne devrez y aménager que des habitations légères de loisirs, comme des chalets, des résidences mobiles. Bref, seules les constructions démontables ou transportables et celles qui sont établies pour une habitation non permanente, saisonnière et pour le loisir sont autorisées.

Ensuite, vous devrez respecter les règles de l’insertion paysagère. Il faudra y aménager des haies ou des matériaux naturels de sorte à limiter l’impact visuel de l’intérieur depuis l’extérieur de l’hébergement. En exploitant la végétation locale, vous devrez vous assurer que les façades des bâtiments ne représentent qu’au maximum un tiers de ce qu’on voit depuis l’extérieur.

Pour finir, les PRL s’inscrivent dans les établissements qui reçoivent du public. Ils doivent donc respecter les règles de sécurité incendie et d’accessibilité.