Comment aménager un parc résidentiel de loisir ?

Les pars résidentiels de loisir connaissent de plus en plus d’essor. D’ailleurs, leur popularité n’est plus à discuter. Pour vous qui voulez vous y aventurer, la question d’aménagement est très importante. Voici quelques conseils utiles pour vous aider dans votre projet.

Les hébergements

l'intérieur d'une maisonIl faut tout d’abord noter que chaque parcelle constituant un parc résidentiel de loisir doit s’étendre sur plus de 200m².

En parallèle : Comment se former et se mettre à jour sur le secteur du PRL?

Ensuite, selon le code de l’urbanisme, on ne doit y trouver que des habitations légères de loisirs. Il s’agit de constructions qui doivent être transportables, démontables et à usage non professionnel.

Contrairement à la résidence mobile, une HLL peut excéder une dimension de 40m². Pour vous donner quelques idées, il y a les chalets ou les caravanes dépourvues de moyen de mobilité que vous pouvez y aménager.

Avez-vous vu cela : Avantages et inconvénients de vivre dans les Landes

Vous pouvez également vous tourner vers des petites maisons préfabriquées posées au sol, dans l’esprit des bungalows démontables, mais pouvant faire office de logements pour une occupation saisonnière ou temporaire.

Les logements devront en plus être équipés pour être adaptés à une occupation s’étendant sur plus d’un mois.

Les aménagements autres que les bâtiments

des haiesMis à part les bâtiments que vous allez installer au sein de votre parc résidentiel de loisir, vous devrez également vous occuper des autres aspects de l’aménagement. Vous pourrez commencer par planter des haies arbustives pour donner de l’esthétisme aux lieux, mais aussi pour délimiter les espaces.

D’autres options sont possibles, comme les bandes boisées, les matériaux naturels et tous les périmètres qui faciliteront l’accès aux parcelles. Pour cela, vous devrez connaître les conditions environnementales dans lesquelles se situe votre parc.

Informez-vous sur la végétation locale ainsi que le climat qui y règne afin de prendre les bonnes décisions dans les paramétrages de votre aménagement. N’oubliez pas, il faut qu’ils soient aménagés de sorte que les hébergements ne représentent pas plus d’un tiers du périmètre visible.

Il faut aussi organiser la circulation intérieure du PRL en y intégrant un parking, une signalétique et un éclairage homogènes et appropriés.